IMIS | Vlaams Instituut voor de Zee
 

Vlaams Instituut voor de Zee

Platform voor marien onderzoek

IMIS

Publicaties | Instituten | Personen | Datasets | Projecten | Kaarten
[ meld een fout in dit record ]mandje (0): toevoegen | toon Print deze pagina

Ecosystèmes benthiques profonds et chimiosynthèse bactérienne: sources hydrothermales et suintement froids
Laubier, L. (1989). Ecosystèmes benthiques profonds et chimiosynthèse bactérienne: sources hydrothermales et suintement froids, in: Denis, M. (Ed.) Océanologie: actualité et prospective. pp. 61-99
In: Denis, M. (Ed.) (1989). Océanologie: Actualité et prospective. Centre d' Océanologie: Marseille. ISBN 2-907752-00-6. 387 pp., meer

Beschikbaar in  Auteur 

Trefwoord
    Marien/Kust

Auteur  Top 

Abstract
    Depuis la découverte de communautés benthiques exceptionnellement riches autour de sources d'eau tiède près de l'archipel des Galapagos il y a douze ans, notre connaissance de la structure faunistique et de l'organisation trophique des communautés «hydrothermales» s'est rapidement développée. L'exploration ultérieure de peuplements également riches associés à des écoulements de saumures, de fluides froids et d'hydrocarbures, a conduit à la généralisation du concept d'écosystèmes fondés sur la chimiosynthese. Des communautés hydrothermales dont la composition spécifique est tres variable ont été décrites dans le Pacifique oriental et occidental et dans l' Atlantique. Les suintements de saumures et de fluides froids et d'hydrocarbures ont été décrits au large de la Floride, des fosses de subduction de l'Oregon et du Japon, de l'éventail des Laurentides, des Barbades et de la Louisiane. Les biomasses varient entre 10 et 70 kg.m-2, en poids frais. Schématiquement, la microdistribution en auréoles autour des sources de fluides témoigne de niveaux différents d'adaptation à des conditions physico-chimiques rigoureuses. Deux groupes de producteurs primaires peuvent être distingués: un groupe tres efficace à basse température avec les grands vestimentifères et les bivalves, et les polychètes alvinellidés adaptés aux températures élevées. Les deux groupes sont exploités par des carnivores spécifiques. Le réseau trophique repose sur des bactéries symbiotiques sulfo-oxydantes. Les rapports isotopiques, les indices biochimiques et les données expérimentales fournissent des conclusions claires (Riftia et Calyptogena). Des bactéries symbiotiques méthanotrophes ont été récemment mises en évidence dans des bivalves au large de la Louisiane. Environ 160 espèces nouvelles pour la science ont été décrites, avec une proportion exceptionnellement élevée d'espèces panchroniques. La courte durée de vie des sources hydrothermales soulève des questions concernant la propagation des espèces et Ia colonisation.

Alle informatie in het Integrated Marine Information System (IMIS) valt onder het VLIZ Privacy beleid Top | Auteur